Vietnam J+2 Une plage rien qu'à nous sur une île réserve naturelle.

Guide

Nous voilà en route pour l’île de Cham, comme il faut bien occuper les 2h de bateau nous avons beaucoup parlé avec notre Jeune Guide dont le nom ressemble à Yann.
Il a 25 ans, est marié depuis 1 an et sera papa dans 2 mois. Il vit dans la famille de sa femme et espère un jour avoir sa propre maison, mais ne pense pas cela possible avant 10 ans. Il m’a confirmé (car forcément j’ai déjà beaucoup discuté avec des Vietnamien(e)s) qu’ils travaillaient 7 jours par semaine et n’avaient droit à des congès que pour des événements vraiment exceptionnels, comme un mariage. Il m’informe subtilement que le prix qu’on a payé pour cette journée est supérieur à un mois de son salaire (environ 1.000.000VNH, soit moins de 45 euros). Il a eu son permis moto en 3 mois (ici la moto est le véhicule courant, même si cela ressemble à nos scooters à la différence pres qu’il y a 3 vitesses). Mais il ne pourra pas se payer de moto avant quelques temps. Quand je lui décrit le fonctionnement des crédits bancaires, il ne semble pas comprendre et me réponds qu’il faut qu’il ait rassemblé l’argent avant d’acheter.

Bouddha
Bouddha
Bouddha

forcément nous commençons la visite de l’île par un temple. Après avoir bu le thé avec le gardien, il part continuer à s’occuper des feuilles qu’il fait sécher pour faire ce même thé. Je dois avouer qu’il était délicieux. Ainsi nous pouvons enfin entrer et découvrir quelques bouddhas que je ne connaissais pas encore. BABY BOUDDHA ! CHINESE BOUDDHA ! et une femme qui d’après notre guide est un bouddha homme qui aurait juste des vêtements féminins. Là nous commençons à douter de notre guide….

Marche

Nous arrivons dans un village, les gens ont l’air très actifs et heureux et surtout les rues sont remplies d’enfants. Pour une île ils ont eu la bonne idée de construire un collège / lycée. D’ailleurs les enfants ne tardent pas à sortir de l’école et accueillent nos appareils photos à grands éclats de rire et de grimaces afin d’en admirer le résultat sur l’écran LCD.

Enfants

J’en ai une belle collection si vous en voulez plus 🙂 Yann je te concurence !

Maison

tout le monde semble avoir envie de parler, après quelques dialogues j’arrive à nous faire entrer dans une de leur maison afin de voir de l’intérieur ce qui a l’air si confortable de l’extérieur. En effet depuis mon arrivé j’admire la grande majorité de leur maison, qui sont à la fois belles et toujours ouvertes.

Coraux

nous reprenons le bateau pour mettre le cap sur une plage et en route nous en profitons pour patoger un peu dans les coraux. Le guide a oublié de nous dire qu’il devait y avoir quelques méduses au milieu car nous resortons avec quelques brulures, mais c’était si amusant de voir Sébastien nager comme un dauphin… un dauphin en pierre avec un gilet de sauvetage pour le garder à la surface 🙂 son blog est par la : Seb Around the World

Plage

nous voilà sur une immence plage de sable blanc rien que pour nous, en effet, la veille le temps n’était pas rassurant alors tous les touristes ont vu leur tours annulés… sauf les 2 tétus que nous sommes qui ont préféré payer double mais y aller quand même 🙂 résultat, le soleil est revenu et nous avons eu l’ile rien qu’à nous.

Repas
Repas

entre 2 moments de pure farniente, on nous oblige à nous assoire à une table pour manger… et nos bouraux, toujours avec le sourire, nous servent des plats typiques avec en plus des spagettis à la sauce tomate et des chips au cas où nous n’aimerions pas leurs plats. C’est Julien qui aurait apprécié l’attention…
Patrick, cette fois tu valide le plat ? j’ai cru comprendre que celui d’hier n’arrivait pas à la cheville des Kebabs que tu affectionnes tant.

à 15h nous quittons ce lieu paradisaque, qui est clairement bien épargné par le tourisme tellement les papillons et les crabes sont visibles partout. Il parrait que selon les saisons, les singes aussi viennent sur la plage.

Puisque qu’il reste un peu de temps avant que tout ne ferme (17h30 sonne la fin de toutes les visites possibles).nous allons voir la vieille maison qui a donné le plus de plaisir à nos rencontres,

Maison
Maison

C’est la maison Tan Ky que nous visitons alors, elle est vraiment impressionnantes, tout en bois et inspirée à la fois des Japonais, Chinois et Vietnamien. C’est un plaisir d’y boire de thé avec un très vieux guide Vietnamien qui parle un français impécable mais doit être sourd car il ne comprend aucune question…

Sur la colonne où les signes chinoix sont le plus visible, chaque signe est en réalité composé de dessin d’oiseaux.

Maison
aller vah ! il reste 10 min avant la fermeture générale, alors nous fonçons dans le temple préféré de nos rencontres de passage, et il s’avère qu’ils avaient raison, ce temple est éblouissant

Bizarre… à 19h je m’écoule de sommeil et ne me réveillerai que le lendemain… cela faisait un mois que j’attendais un tel plaisir…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *