Vietnam J+4 StarWars 0 – 1 Vietnam

Il faut que je vous prévienne : cette 5e journée a été vraiment très remplie, et pour une fois j’ai oublié de prendre la photo du repas parce que le serveur ne cachait pas du tout ses regards plus qu’allumeur… résultat j’ai pensé à prendre une photo de lui, mais pas du repas… mince… c’est Patrick qui va être déçu. En même temps, le serveur et moi étions tellement troublés que nous nous sommes complètement plantés sur la commande et je n’ai eu que de la salade avec 3 ou 4 crevettes :

Repas

Dommage, il parlait anglais comme une vache espagnol… donc il avait beau s’assoir avec nous à table impossible de discuter 🙂

Bon ! reprenons les choses presque sérieuses :

Pagode

Vu qu’ici tout ferme à 22h, nous nous sommes enfin décidés à nous lever à 7h du matin. Donc nous commençons (encore) par une visite de pagode (temple). Nous n’en visitons jamais plus d’une par jour et nous choisissons la plus recommandée, nous ne nous sommes pas trompés c’est très beau et très agréable comme lieu, surtout avec la très belle vue sur le fleuve et la forêt.

Pagode Enfants

J’ai cru comprendre qu’il y avait 3 zones, pour le passé, le présent et le futur. Les enfants représentant le futur sont partout dans le temple… Ok je vous lache avec les temples 🙂 mais ce n’est que partie remise…

Moto

Cette pagode était assez loin, donc je me suis dit que louer une moto serait une expérience plus qu’obligatoire dans ce pays où la moto est le véhicule de base. Je n’ai pas pu prendre de photo en ville forcément, mais il faut s’imaginer des motos partout avec un sens du code de la route très adaptatif… je pense que le film star wars n’a pas du les impressionner le moins du monde ! ils font ça tous les jours ! les motos, les passants, les vélos, les porteurs de denrées… ça va dans tous les sens ! Heureusement que mes passages en moto à la Place de l’étoile à Paris m’avaient préparé à tout.

stop !

Donc très fiers de notre réussite, nous nous lançons en moto en direction de tombeaux beaucoup plus loin… après 1h de déambulations nous arrivons au bout d’une grande double voie… la double voie devient un petit chemin… là nous comprenons que nous sommes perdus 🙂 Sébastien tenait la carte, mais il a des circonstances attenuantes : les cartes du guide du routard ne sont vraiment pas fiables ni précises.

Je prend les choses en main, et ça a l’air si cahotique que lorsqu’on est sur la bonne route, seb dit “finalement le hazar fait bien les choses”. Depuis quand mon surnom est Hazar ? non mais !

Bon ok, on a beau être sur la bonne route, ce n’est pas suffisant, il n’y a jamais aucun panneau indicateur et nous finissons par confier notre destin à un groupe de vietnamien ne parlant pas anglais, et là notre M. Dieu d’il y a 2 jours a du nous envoyer un ange :

Roi

Je vous présente Roi, fermière de son métier, qui se propose avec un joli anglais de nous accompagner. Génés mais n’ayant pas le choix, nous acceptons avec moulte remerciements.

Roi

En effet il était impossible de trouver le chemin tout seul, les tombeaux ne sont forcément pas sur de grands axes… how stupid I was ! Donc c’est à 10km/h pour pouvoir discuter cote à cote que nous “chevauchons” jusqu’au premier temple. Elle nous attend dehors en disant qu’elle peut le visiter gratuitement une fois par an lors des fêtes.

Khai Dinh

Voici donc le tombeau de l’empereur Khai Dinh, je suis fortement impressionné par la beauté du batiment jusqu’à ce que le guide du routard nous informe que cet empereur était mégalo et avait augmenté de 30% les impots pour construire cette endroit. Il n’empêche, les photos de lui en costume et les batiments sont superbes, et les décorations sur les murs et les plafonds tout autant.

idiot

Vous avez de la chance, j’avais oublié mon chapeau conique… moi j’en avais moins parce que j’ai eu le visage grillé par le soleil…

Minh Mang

Le 2e tombeau, celui de Minh Mang, est encore plus loin, mais grace à notre gentille Roi nous y arrivons très vite (après un peu de tout terrain dans les chemins de terre). Alors là, nous restons vraiment surpris par le cadre paradisiaque. Le tombeau et sur une presque ile au milieu d’une grande étendue d’eau naturelle.

Minh Mang

Un tombeau étant un accès fermé, j’en viens à me demander lequel des 2 empereurs était vraiment le plus mégalo. Celui-ci n’a pas hésité à se réserver l’un des plus beau cadre imaginable et donc à en priver son peuble pour des siècles.

Roi

Roi NGuyen nous propose de boire le thé chez elle avant de la quitter. Je pensais avoir visité les maisons Viet, mais je découvre alors une maison qui n’a rien à voir.

Sa maison est faite de planche de bois à peine assemblées avec des espaces entre chaque planche. Elle nous explique qu’elle a perdu son père et donc c’est elle maintenant qui possède de champs. Son mari l’a quitté et elle reste avec 2 enfants : Bi le fils de 15 ans et Ni la fille de 13 ans.

Sa pièce principale possède juste un grand lit, une table et des chaises. Tous les 3 dorment dans le même lit. Après un rideau cache leur vêtement, et une annexe sert à faire la cuisine… elle cuisine avec un feu directement au sol… je ne vois ni toilettes, ni salle de bain, ni eau courante… elle m’explique que les toilettes sont communes à tous les voisins et qu’ils se lavent en nageant dans le fleuve juste à 100m. J’en conclu que mon thé était fait avec de l’eau du fleuve, et je me rassure en me disant qu’il a été longtemps bouillit vu qu’il était chaud à notre arrivé.

Je l’interroge sur le système éducatif, j’apprend alors qu’il est très semblable au notre, sauf qu’il faut tout payer. Elle parle l’anglais mieux que les guides grace à un petit boulot d’adolescente mais ses enfants ne le parlent pas du tout. Son fils ayant demandé un dictionnaire d’anglais, elle est malheureuse de voir le prix des livres. Etant donné que c’est moi qui ai amené le sujet, je ne pense pas du tout qu’elle ai voulu m’amadouer, je décide de lui offrir le dictionnaire anglais-vietnamient (300.000 VNH, soit 13 Euros). Sébastien lui donne un peu d’argent pour tout le temps qu’elle a passé avec nous, elle dit qu’elle achetera des cahiers à ses enfants avec, moi je pense aussi qu’elle achetera des stylos vu la difficulté qu’on a eu à écrire avec les siens (plus d’encre).

J’ai noté son adresse au cas où, elle m’informe qu’il ne faudra jamais rien lui envoyer d’autre que des cartes postales car sinon cela sera “perdu”…

Palais Royal

Hey oh ! j’avais prévenu que la journée avait été bien remplie, c’est pas fini… Donc retour à la ville fortifiée, nous passons par la porte du Midi pour visiter le Palais du trone. Les photos y sont interdites, mais c’était vraiment impressionnant, c’est finalement la seule salle du trone du Vietnam que les Américains ont épargné. Le rouge du boudhisme et le jaune de l’empereur sont partout ! je me croirais presque à Perpignan avec le drapeau catalan Sang et Or 🙂 Tout est rouge, et des dessins couleur or recouvrent la quasi totalité des lieux.

La photo ci dessus, c’est le théatre royale que nous avons visité juste après. Vous pouvez voir l’ambiance colorée regnant partout dans les batiments de l’empereur.

Americain

Là se dressait une cité interdite, nommée la Cité Pourpre. Les américains n’ont pas épargné les lieux. Il semble que les vietnamien soient en train de construire dessus, peut être reconstituent-ils la cité pourpre.

Français

Etant donné que cela fait 3 fois que nous croisons les mêmes français dans 3 villes différentes, et qu’à chaque fois nous nous échangeons de nombreux conseils sur les plus beaux sites… il fallait bien que je vous les présentes 🙂

Bus

Et voila, nous découvrons que nous avons raté le dernier train car le guide du routard donnait de mauvaises informations. Mais notre guesthouse nous arrange tout pour qu’on prenne un bus dans les 20min. Les routes sont bouchées car un pont a été fermé pour travaux ce matin, je ramene avec difficulté la moto chez le loueur et retrouve Seb au bus rose qui nous attend avec impatience vu notre retard…

Bus

Saviez vous que cela existant un bus couchette ? bien voila, maintenant vous le savez… De ma place je vois la route, et j’aurais du choisir une autre place…. je vois un camion doubler en face de nous dans l’autre sens, et notre bus (qui double aussi) klaxon pour voir s’il sera plus impressionnant que les appels de phares du camion… Etant les derniers nous avons droit aux places du fond, donc 5 lits cote à cote dont la largeur de prend pas en compte les épaules d’un européen… je dois donc me résigner à ce que les 2 jeunes hommes à coté de moi soient obligés de me coller toute la nuit… finalement je vais peut être le trouver le sommeil 🙂

Vous ai-je déjà dit que le klaxon fait parti intégrante de la vie d’un conducteur Vietnamien ?? A TOUTE HEURE !!! un vietnamien ne conçoit pas de conduire sans klaxonner en permanence. Juste pour dire qu’il arrive à un croisement, juste pour prévenir qu’il double, juste pour rien parce qu’il est seul au milieu de rien…. c’est PER MA NENT ! maintenant imaginez votre bus couchette qui klaxonne toutes les 10 secondes….

Voila, le départ était à 19h, nous sommes arrivés à 8h à Hanoï, capital du vietnam (même si Saïgon est parait-il plus grande). Nous prévoyons de visiter un peu la ville aujourd’hui (j + 5 donc) puis demain en route pour la Baie d’Ha Long. Nous devrions en prendre plein les yeux !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *