Chine J+4 Gorges du Saut du Tigre à Pied

Randonnée

Au total c’est 5h que nous marcherons aujourd’hui, pour arriver à une auberge qui semble être à mi chemin. Ainsi il nous restera encore 5h de marche au moins pour le lendemain. C’est une anglaise qui vit sur place depuis 11 ans qui nous donnent toutes les indications nécessaires. Elle attend les touristes étranger au bus pour leur donner une carte (et ainsi luter contre les textes peints un peu partout dans la montagne pour donner les indications) et leur vendre ce qu’il pourrait leur manquer.

Animaux

Pour ce premier jour nous croiseront beaucoup de fermes, avec tous les animaux habituels (cochons, chevaux, oies, poules, Yak et même un singe une fois).

Randonnée

Nous croisons aussi beaucoup de dames âgées qui portent du bois. A coté d’elles, c’est vexant d’être aussi essoufflé par l’altitude (les sommets autour de nous dépassent les 5000m et nous nous situons entre 3000 et 4000m je pense), et il faut avouer que le chemin est encore bien raide.

Randonnée

Plus nous montons, plus je m’abandonne aux paysages, je sèmes les soucis qui me prenaient tant la tête.

Randonnée

Là c’était une photo juste pour servir d’excuse à Seb, il avait besoin de faire une pause 🙂 il faut avouer qu’entre l’altitude et la raideur de la montée nous sommes surpris par la difficulté.

Randonnée

Une dernière photo pour montrer le cadre de notre marche.

Auberge

Finalement nous arrivons à l’auberge juste quand la pluie commence à tomber. Il est tôt : 17h mais nous préférons arrêter au cas où la pluie deviendrait plus forte. Nous nous retrouvons donc loin de tout, notre chambre n’a pas de chauffage alors que la température semble très proche de zéro, à ces altitudes ici ils ne chauffent que la salle de vie commune où tout le monde se retrouve pour manger et discuter. Un magnifique chaudron assure le chauffage, Sébastien fidèle à lui même le renverse… et tente de le rattraper avant que je ne le bouscule… je me vois mal avec un compagnon de route aux mains brulées…

Donc je disais, les chambres ne sont pas chauffées, pire les salles de bain ont une fenêtre ouverte sur l’extérieur. La douche est un supplice à cette température (mais d’où sortent ils l’eau ? pour l’électricité on a vu des cables sur la route). Nous fonçons dès la sortie de la douche dans nos lits qui sont la seule chose chauffé ici. Nous avons des matelas chauffants. Donc seule activité possible : regarder des opéras chinois sur la tété par satellite 🙂 et j’ai bien regardé une bonne heure.

Bizarrement le massage chinois de la veille – qui m’a empêché de dormir – ne m’a pas épuisé étant donné que j’ai effectué cette marche sans soucis. Malheureusement je dormirais à peine encore cette nuit alors que nous n’avons pas mis de réveil. Ces massages ont-ils des vertus si incroyables que je peux faire 2 jours de randonnée sans dormir ? en plus je tombais de fatigue au départ, c’est pour cela que j’avais demandé un message. On verra demain…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *