Chine J+6 Zongdian: Tibet 1 – 0 reste du monde

Veste

Me voilà prêt à visiter ce village tibétain ! et d’après ce qu’on me dit à rentrer à paris, car là bas aussi il neige. J’ai du mal à croire qu’il y a une semaine j’étais sur une plage déserte de l’île de Cham au Vietnam, le visage brulé par un énorme coup de soleil 🙂

Place

En nous dirigeant vers le temple qui nous a tant ébloui en pleine nuit, nous passons dans les rues qui sont très accueillantes malgré le grand froid. D’ailleurs aucun magasin ne ferme, ils sont grands ouverts ! La place grouille de femmes proposant des choses bien agréables pour un petit déjeuner tout chaud.

Zongdian

Nous nous sommes encore levés bien tôt, car beaucoup de rue n’ont pas encore ouvert leurs commerces. Dire que ce village était délabré il y a encore quelques années. C’est un magnifique plan de rénovation qui a sacrément bien réussi.

Zongdian

Temple

Nous retournons au temple que l’éclairage de nuit rendait si magnifique.

Temple

Et comme partout en Asie, semble-t-il, il grouille d’activité malgré le grand escalier qui y mène.

Mandala

Direction le mandala pour qu’une fois de plus le bonheur me choisisse comme victime

Mandala

Aller, ce n’est pas les croix gammées qui vont nous empêcher de le faire tourner 3 fois !!!

Bus

Nous prennons le bus pour visiter un monastère à 4km. Et là je me dis que l’insécurité des chauffeur français les surprendraient…

Monastère

Les photos ne rendent vraiment pas la spendeur de l’endroit. C’est le monastère Songzanlin, entouré par un grand mur, avec de nombreuses maisons et petits temples abritant près de 600 moines. Au sommet domine un immense bâtiment très brillant. Je ne met pas plus de photo parce que malheureusement elles ne rendent pas justice.

Yak

Qui a garé son yak ici ?

Peinture

Moines

Nous sommes complètement conquis par l’endroit. Bien que nous ne puissions prendre de photos à l’intérieur il est évident que c’est un lieu d’apprentissage pour les moines. Nous nous sommes fait mettre à la porte de la bibliothèque que nous avons tenté de visiter 🙂

Repas

Le froid, la neige, l’altitude, peu importe l’excuse nous dévorons les brochettes de cette charmantes tibétaine. Là au moins je suis sûr que Patrick (et même Julien !) n’aurait pas regretté leur cuisine européenne ou grecque…

Bouddha

Avant de partir nous ne pouvons nous empêcher de remarquer que de nombreuses représentations dans le monastère semblent assez guerrières. Même leur plus important bouddha tient une épée. Il faudra que je potasse un peu pour voir s’il y a une autre signification car la non violence est quand même censée être leur crédeau.

Aller, un petit bus de 4h pour rentrer à Lijiang, où nous pouvons récupérer un bus couchette pour rentrer à Kunming. Ville préfecture du Yunnan Chinois où je vais passer 2 jours à me reposer avant de rentrer à Paris.

KFC

Comme nous avons très peu de temps (Seb aime toujours autant cette ville et a été dans les rues éloignées pour en admirer la beauté sans touriste) nous décidons de manger en territoire connu, c’est au KFC que nous entrons… Ah ben pas si connu que ça finalement ! tout est en Chinois et nous tentons de commander en montrant du doigts les images…

Aller, un bon petit bus de 9h nous ramènera à Kunming, et comme d’habitude nous héritons des couchettes du fond où 5 personnes se partagent la place de 4. Que vois-je ? un magnifique jeune homme ?? ah non raté, c’est sa copine qui sera à coté de moi… ma première nuit avec la jambe d’une femme sur moi… allons savoir si c’est ça ou la route toujours aussi mauvaise, mais le sommeil sera fractionné… entre la randonnée magnifique au milieu de montagne de 5000m et les magnifiques temples tibétains, de toute façon je rêve éveillé

One thought on “Chine J+6 Zongdian: Tibet 1 – 0 reste du monde”

  1. Salut Christian,

    Je suis un internaute de plus qui découvre ton blog ^^
    Je tenais juste à te remercier pour toutes ces photos et ton périple compté d’une telle manière qu’on se croirait avec vous 🙂

    J’ai eu le plaisir de découvrir tes péripéties au cours d’une recherche sur la Chine, le hasard fait parfois bien les choses 😉

    Malheureusement il semble que la fin de ton séjour approche, c’est bien dommage !

    Amicalement,

    Jonathan

    PS: Le monde est vraiment petit, je pratique aussi l’aïkido et acquiesce sans retenu tes dires sur cet art qui transforme en profondeur notre fort intérieur..

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *