Tout cela n’est que de l’eau Grenobloise

en route
Aller, debout 8h pour se mettre en route vers ces sommets enneigés.

neige ou pas ?
Au début je me demande si Sylvian n’était pas trop optimiste à vouloir emporter les raquettes.

Chris en raquette
Puis en moins de 20 minutes il apparaît que non.

col de l'infernet
Le premier col que nous franchirons sera le Col de l’Infernet… ça ne s’invente pas. Pour la randonné d’un Geek il fallait bien que ça se passe comme ça…

Chris au sommet
Dans toute les directions les montagnes nous assurent un décors récompensant le moindre de nos efforts.

Raquettes cassées
Pour la descente mes raquettes rendent l’âme, c’est donc dans mes bras que je les ai héroïquement ramené à la maison. Mais comme ce passage là a été damé pour les skieurs c’est très facile en tennis et donc je le dévale aussi vite que possible en courant… très jouissif comme impression.

Clément à la piscine

De retour à la maison, après un beau repas direction la piscine “pour Clément”… même s’il s’amuse démesurément, je dois avouer que ce n’est pas le seul.

bonnet

Pffff quelle idée de rendre le bonnet obligatoire !!!???!!!???

Vue de la piscine

Ca c’est le parking de la piscine. C’est à se demander si ce n’est pas la piscine publique avec la plus belle vue de France… A moins que mon jugement ne soit faussé par ma fierté d’avoir fait quelques longueurs de piscine pendant qu’une binbèche en faisait 50 sans forcer…

30 degrés

Pendant tout ce temps la voiture était garée à l’ombre, il est 18h00 et elle affiche 30°c !

Ma soeur et moi trouvons une excuse pour nous installer au soleil, je lui explique comment gérer son blog, je lui ai créé http://cecile.gonzofamily.com . Malheureusement il ne sera accessible qu’à un petit groupe d’amis car elle y mettra les photos de ses enfants entre autre. Elle comprend si vite que je paris qu’elle va vite devenir une pro du blog et m’en apprendre.

Et voilà, pour mon séjour à Grenoble. Je rentre sur Paris par le dernier TGV (arrivé à 0h20 à gare de Lyon) mais je me jure de négocier des RTT pour y repasser de bons week end de randonnées et de tête à tête avec mon neveux. Mercredi je vais à Perpignan voir si les Pyrénées de mon enfance me semblent toujours aussi pentus après les Alpes. A très bientôt donc.

2 thoughts on “Tout cela n’est que de l’eau Grenobloise”

  1. en même temps, étant donné le soleil ça me semblait logique… bizarrement j’étais le seul à avoir eu ce raisonnement ^_^ mais je n’ai pas regretté

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *