Anne-Gaëlle aux US

Comme je n’ai pas trop pris le temps de raconter mes dernières péripéties (et pourtant il y en a) et que ce blog est en manque d’histoires de voyage, j’en profite pour copier ici le récit d’Anne-Gaëlle.

Elle nous a envoyé un email le 25 mai pour nous raconter un peu son voyage aux USA. Comme j’aime beaucoup lire ce genre d’email et que cela correspond au thème premier de ce blog… here it is :

24 mai 2008:

Heyhey !

Bon alors ce matin j’ai fait bref parce que j’étais dans un café sur une cité universitaire avec Sébastien qui n’avait qu’une envie : partir.

Mais là ce soir je suis dans un motel à Bishop (*ggnnééé ?!? où ça qu’elle dit ??*) que je vous raconte c’est très “drôle”.

Donc après une journée à Vegas nous faisons route vers la death valley avec pour objectif de nous arrêter avant à Yosemite parc (soit à mi chemin entre Las Vegas et San Francisco). Sur la route avant la Death valley, nous nous ramassons un super orage, américain size du genre tu vois plus rien à 1 mètre (autant pour la chaleur écrasante du désert du Nevada). Nous traversons la death valley avec à peu près 2 heures de retard. On en a pris plein les mirettes au passage (photos à l’appui au retour) mais en sweat et jean (non toujours pas de bronzage la loose) et là crevés nous nous sommes dis : “arrêtons nous dans cette petite ville de Bishop qui a l’air très sympa (une route Nord/Sud avec un mac do, un mexicain, un pub et un jap plus une pléthore de Motels). A notre grande surprise la plupart des motels sont complets, nous finissons par en trouver un avec une chambre de dispo à 130 $. Intrigués nous demandons à la personne “pourquoi toutes les chambres sont-elles pleines???” qui nous répond toute enjouée “It is the Jackass rodeo!” traduire “la fête de la mule” oO

Sisi, en gros la route est fermée de 8h du mat à 13h demain, ce qui ne nous arrange pas…


Nous papotons avec la personne qui est vraiment toute cool, nous lui expliquons que nous venons de Vegas et que nous nous dirigeons vers SF via Yosemite. Et là c’est le “drame” elle nous explique que aussi inhabituel que cela parait en cette période de l’année, il neige dans le parc et qu’ils risquent de fermer la route demain. il y a bien un détour mais un vrai genre 4 heure de route en plus Oo

Donc en gros : nous sommes à Bishop Californie, la veille de la Fête de la mule. Une chute de neige improbable risquant de nous faire passer une journée ici plutôt que sous les séquoias géants. Perso nous on en rigole bien ce soir, reste à voir comment va se dérouler la journée de demain Oo
Avec un peu de chance j’aurai le WiFi demain soir et je vous infligerai la suite de nos aventures. Pour les photos il faudra attendre notre retour car l’eeePC rame … donc on fera ca en France.
Bisous à tous et @ très vite

Anne-Gaëlle

25 mai 2008

Hellooo

je sais que vous attendez tous la suite avec impatience … vous ne serez pas déçus
(Cet e-mail ne comporte volontairement aucun accent pour éviter tous problèmes de compatibilité…enfin surtout parce qu’il n y en a pas sur leur clavier de M***E aux US) ***corrections faites depuis :P***

Hier matin au réveil direction le lobby de notre Motel pour découvrir si oui ou non nous passerons par Yosemite comme prévu … nous étions dans un motel et devions traverser la cour (dans le froid) pour arriver au café/internet tant attendu. Et là nous découvrons l’effervescence du village : des mules partout avec et sans perruques, avec ou sans drapeaux américains (par 3 en moyenne), avec ou sans cavaliers oO (oui nous avons pris des photos don’t worry), un spectacle à voir une fois dans sa vie, des mules de toutes les couleurs dans tous les sens o.O

Apres avoir joués les paparazzis, tout en subissant des crises de fous rire émerveillés devant les personnes assises le long de la route pour attendre le défilé de 9h (il était 7h30… no comments) qui avaient soigneusement déposées leur chaise avec des chaines la veille histoire d’être au premier rang (oui toujours photos a l’appui), nous vérifions via ce super outils internet l’état des routes : FERMES.
Apres que le nuage de notre déception se soit envolé, nous décidons de lever le camp pour prendre le loooonng détour qui nous attend. Sauf qu’en sortant du parking, nouveau nuage de mules et la nous n’avons pas pu résister : nous nous sommes rendus a pied jusqu’au champ sur lequel les mules se faisaient belles pour le défile (après un passage au Starbucks pour se fondre dans le décor, faut pas déconner. Oui nous sommes toujours a Bishop et aux USA il y a une règle : si McDo il y a, Starbucks s’installera!).
Une mule en fait c est un âne et un cheval qui ont…vous savez…découvert le pays de Venus. C est tout mimi et ca adoooore les papouilles derrières les oreilles et sur le museau.

Nous reprenons finalement la voiture, direction San Francisco. Le détour que nous devons prendre nous empêche de traverser Yosemite Park mais les paysages avec un peu de chance n’en seront pas moins époustouflants. Nous serons fixes dans 2h de route.
En sortant de Bishop (oui je me suis rendue compte que j’avais oublie un détail : vous n’êtes pas sans savoir que mon chéri est un geek, et comme tout geek qui se respecte, il a un pseudo qui est le même depuis prés de 20 ans maintenant : BISHOP non je ne vous donnerai pas le mien cherchez pas et non ce n’est pas LouPilou ça c’est mon surnom Niçois :P). Donc en sortant de Bishop les paysages sont époustouflants, il fait plus ou moins beau mais froid.
Mais au bout de 45 minutes de voiture…la tempête de neige (vidéo a l’appui) bon ce n’est pas une tempête qui nous oblige à nous arrêter donc nous continuons. Premier village, nous nous arrêtons prendre un café (non pas de Starbucks ce coup ci), deuxième village nous décidons de ne pas nous arrêter, nous roulons depuis 3h et souhaitons avancer … sauf que des villages, nous n’en recroiserons plus pendant les 4h qui vont suivre … et la s’enchaine virages, neige, pluie, et surtout détours de détours parce qu’au fur et à mesure ils ferment les routes devant nous ! Oui si vous partez en montage et que vous croisez le même camion 3 fois roulant dans le sens opposé avant d’arriver a une barrière fermée, dites vous que c’est surement lui qui les ferment les putain de barrières !
Pour info nous avons loué un GPS avec la voiture, nous sommes malins nous…nous l avons surnomme FUCKY des qu’il a été allumé, je vous laisse deviner pourquoi …
Donc je vous rappelle : nous sommes partis à 8H au final de Bishop, il est 18h quand nous arrivons enfin au niveau de Sacramento après avoir pris les détours du détour. Nous devions y arriver à 15h avec le plan initial, 16 avec le détour. Bref nous sommes soules par les campeurs, les 4×4 enoooooormes des américains (nous n’avons qu’un Rav4 Toyota :P), les sapins, les lacs et les écureuils, nous en avons bouffés pendant plus de 7h…
Nous votons un break dans un Outlet dans la banlieue de Sacramento, retour à la civilisation. Un outlet c un regroupement de magasins d’usine (en plus du fait que c’est moins cher aux USA et que le taux du Dollars nous est plus que favorable), c est le 3ème que nous faisons depuis notre arrivée : Nike, Calvin Klein, Hello Kitty, Burberry…Samsonite pour ramener tout ça …
C est toujours notre break de longue route, sont malins ces américain parce que même quand tu roules dans le désert vers Las Vegas, tu en croises au moins 5, posés au milieu de nul part. Mais il y en a qui sont toujours de la partie, des gros fans : les asiat’.
Bref à 19h30 nous décidons d’appeler les hôtels de San Francisco pour réserver une chambre vu que nous risquons d’arriver assez tard. Il faut savoir une chose : à San Francisco une chambre c’est 130 $ minimum. Nous décidons tous fiers de partir et de voir sur place (*boulets*). De nuit à 21h nous découvrons que San Francisco est galère d’accès, nous sommes crevés et, inconscients nous décidons de faire confiance à Fucky (notre GPS) pour nous indiquer l’hôtel le plus proche (*boulets*boulets*). Il nous amène à Bercley dans un 4 étoiles oO 400$ la nuit…
Je décide de prendre notre guide Lonly Planet (sont nuls par rapport à ceux du Routard, n’achetez jamais ces guides …) et de trouver un hôtel à Bercley parce que je ne rêve que de deux choses : un oreiller et du calme … nous trouvons un Motel, 130 $ la nuit (bien joué ce sont els remises de diplôme à Bercley ce WE là) breakfast included (vraiment des raquetteurs ces américains) et un petit resto juste a cote pour manger des pates (j’étais en manque, le régime alimentaire des américains est basé sur 3 éléments : burgers, chicken et café …) et au lit.

Ce matin nous allons ENFIN à San Francisco et il fait beau, peut-être voyons nous enfin le bout du tunnel (qui avec un peu de chance se finira sur une plage de L.A. sous le soleil)
La suite peut être avant notre retour si c est intéressant !
Je vous fais des gros gros bisous à tous,

Anne-Gaëlle

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *