Category Archives: china

Shanghai – J'aime pas

Shanghai : ville où la Chine investi des sommes inimaginables dans un pays occidental. Elle essai d’en faire la remplaçante de Manhattan. On peut y voir apparaitre une ligne de Metro par an (là où il faut 5ans pour une station en France). C’est aussi la ville où il y a en ce moment l’exposition universelle. Mais accrochez vous, les chinois visitent en masse et il faut faire la queue des heures pour la moindre visite. Le pavillon chinois est carrément accessible que par réservation d’avance, bien sûr plus de ticket disponibles avant des jours.

P1000333.JPG

Je commence mon voyage en Chine par Shanghai, où je rejoint Laurent qui après 2 ou 3 jours doit se joindre à mon périble de juillet. Malheureusement sa copine chinoise est quelque peu possessive et une semaine plus tard toujours rien n’a pu se faire avec son consentement. Elle fini même par quitter son stage en cours pour se joindre à nous… ce n’est qu’un exemple, mais tout au loin de mon séjour en Chine je crois constater que les femmes chinoises ont une sacrée poigne. Et que les hommes chinois s’en accommodent très bien en allant dans la rue entre eux.

P1000256.JPG

Elle reste très sympatique et d’agréable companie, mais tout de même, elle a réussi à changer tous nos plans.

Donc après une semaine à Shanghai je peux dire que je n’aime pas cette ville. Peut-être que c’est la première fois que je passe plus de 2 jours dans une grande ville lors d’un voyage, je n’ai jamais été fan du milieu citadin où les principaux passe-temps sont les bars et les centres commerciaux. Il faut donc prendre mon opinion en connaissance de cause.

Je rencontre des Européens qui l’adorent, et pour des raisons qui les feraient tout autant aimer les capitales européennes. A mes yeux, c’est une ville occidentale, tous les repères y sont :

  • métro moderne
  • centre commerciaux
  • confort moderne dans les habitats
  • types de métiers exercés
  • etc

finalement la seule différence réside dans le fait que tout est moins cher qu’en Occident et que les asiatiques ne parlent pas assez bien anglais pour nous empêcher d’emmerder le monde quand on l’a décidé. On se sent riche et puissant… le paradis des étudiants occidentaux qui ont les dents longues 🙂 surtout quand ils peuvent se payer une femme de ménage (10 yuans de l’heure, 1,13euros) se faire livrer un menu Mac Donald’s ou KFC pour 30 yuans…

Même le “vieux centre” qui possède des bâtiments très anciens a subit la restauration à la Chinoise, cela signifie que tout a l’air comme neuf :

P1000153.JPG

P1000177.JPG

Puis je n’y ai encore jamais vu une seule étoile, le ciel est toujours embrumé (pollué ?). Quand il y a le soleil, on peut le regarder en face, on voit son disque faiblard derrière les nuages. Pourtant il fait déjà si chaud et lourd…

P1000095.JPG

Il faut tout de même accorder à cette ville que les couleurs qui habillent toutes ses tours la nuit donnent vraiment une impression grandiose, mais rien à faire, c’est les restes de l’ancien Shanghai qui m’a vraiment marqué :

P1000229.JPG

Les personnes s’y lavent encore dans la rue, cela surprend au début de voir des hommes en slip dans en train de se laver à eau vive. Puis on se demande comment font les femmes… je n’en ai pas vu une seule s’y laver… ça doit encore être un exercice bien compliqué qu’elles s’imposent…

Je dois avouer que même si l’on trouve des chaines de restaurants vraiment pas cher (de bons plats à 10 yuans (1,13€) j’adore trouver ces petits commerces dans la rue où l’on peut acheter pour encore moins cher à peu près tout ce que l’on peut souhaiter manger, et malheureusement plus (je ne rentrerais pas dans le détail des choses dont j’aurais préférer ignorer la consommation, bon ok : des penis de volaille par exemple).

P1000234.JPG

Shanghai est vraiment immense, les couleurs la nuit la rende un peu irréelle, les métros très modernes nous rassurent et se joignent aux commerces pour nous donner régulièrement des bols d’air climatisé.

Heureusement j’ai rencontré un dessinateur de BD à Shanghai, il habite dans un quartier éloigné du métro et de la copie carbonne des villes occidentales. J’aime beaucoup cette zone. Je pense que si on m’obligeait à vivre à Shanghai je choisirais cette zone (proche du métro Football Stadium, si 10 min de marche peuvent être appelées “proche”). La encore on y trouve des commerces ouverts 24h/24 comme partout, mais les rues sont remplies de vélo et scooter électriques au lieu de voiture qui klaxon toutes les 2s pour rappeler qu’ici en Chine c’est la voiture qui passe et les autres s’écartent.

P1000350.JPG

Tout espoir de me civiliser n’est pas perdu, car 10 jours à Pekin (Beijing) m’ont vraiment fait aimer cette ville… à suivre dans le prochain billet.

j'ai mon Snoy Eriosscn !

P1000314.JPG

Je suis si heureux de m’être trouvé un Sony Ericson acceptant 2 cartes SIM (donc 2 numéro de téléphone) pour… 2 euros !

Ah ben non, c’est un Snoy Eriosscn… il fonctionne aussi bien, il semble costaud et j’ai pu donner mon numéro à M’man !

Ici il existe un numéro, on le dit magique, les touristes peuvent l’appeler et ils répondent à tout dans toutes les langues… difficile de se sentir perdu quand on peut tout demander, dans toutes les langues au téléphone, souvenez-vous : 962288

Dans mon cas, j’ai demandé où acheter un abonnement 3G pour mon ordinateur, ils m’ont donné l’adresse et étaient prêts à m’appeler le Taxi. Seul soucis : le magasin allait fermer dans 5min, à moins qu’ils puissent fournir Super Man comme taxi c’était foutu… Pas si magique que ça.

Pour l’abonnement, ça m’en a couté 180 yuan (21euros) pour une carte de rechargement, et Laurent dit l’utiliser sans retenue pendant 1 mois, et envoyer même des SMS en France avec.

Pourquoi se priver ?

En parlant de se priver : quel plaisir de retrouver les petits commerces qui vous vendent d’excellents repas pour moins cher qu’un billet de métro Parisien !

P1000234.JPG

P1000239.JPG

P1000284.JPG

Il y a même l’animation assuré par un maitre des parapluies… à qui le Papa a donné de la bierre 🙂

Ca nous aura permis de nous remettre des nos émotions de l’après midi :

P1000209.JPG

P1000222.JPG

Nous avons fait un tour au marché des animaux. Il y avait de si beaux chatons, chiots, bébés rongeurs de toutes sortes (même protégées), et de moins beaux insectes, araignées, vers… Comme toujours dans ces marchés Asiatiques, nous sommes partagés entre émerveillement et effarement.

P1000305.JPG

Ici c’est une boule de thé, qui se déploie une fois dans l’eau chaude pour donner un beau verre orné d’une plante, le gout du thé y est très bon malgré le coté gadget.

débuts prometteurs photos

A l’arrivé à Shanghai, (enfin !) la douane m’informe que je ne peux pas passer, je ne ressemble pas assez à la photo de mon passeport 🙂 heureusement pour un plus gradé je suis bien la personne de la photo… il s’en est fallu de peu…


P1000088.JPG

L’aéroport de Shanghai est désert quand Laurent vient enfin me chercher à …. 2h30 du matin… ma carte bancaire bloquée et la 2e carte si bien cachée dans mon sac que je ne la trouvais pas… un chinois m’a permis d’appeler contre un billet d’un dollar américain que j’avais sur moi…

P1000092.JPG

Donc voici la vue du balcon de Laurent une fois que je lui ai gentillement rappelé que c’était le 2 juillet que j’arrivais et non pas le 3 🙂

P1000100.JPG


P1000102.JPG

Nous visitons les petits amas de vieilles habitations qui ne vont pas tarder à finir comme les autres… remplacées par des constructions d’immenses building, parfois détruits aussi tôt pour participer à l’augmentation artificielle du taux de croissance (oui oui, ils construisent et détruisent des immeubles juste pour gonfler les chiffres de la croissance ! sacrés chinois).

En tous les cas, l’hygiène semble vraiment déplorable dans ces lieux, ce n’est peut-être donc pas si mauvais.

P1000111.JPG

En rentrant chez Laurent il m’explique que dans la région le 3e étage n’existe pas, car cela porte malheur 🙂

Debuts prometteurs

Apres avoir oublié d’imprimer mon billet de train (vive l’ipad qui m’a permis de le prendre tout de meme) apres avoir bloqué ma master card en achetant un café a Dubai (heureusement que j’ai 2 carte en gaston lagaffe qui s’assume), apres que Laurent m’ait oublié à l’aeroport de shanghai… Me voila arrivé 🙂

Souvenirs

La première vague de distribution de souvenirs…

Petite boite

Une boite pour notre stagiaire devenu grand (CDI et tout !), Arnaud. Je ne sais pas trop ce que c’est, mais quand la vendeuse de Dali tentait de m’expliquer ce que c’était je n’ai rien compris. Elle montrait les yeux. Je ne pense pas qu’une boite en bois soit pour des lentilles de contact.

Echiquier

Et le fameux échiquier que j’ai surtout pris parce que j’avais envie de l’avoir ^_^ c’est mon chef, le bourreau Patrick qui en hérite, non sans se foutre de la gueule de l’emballage éventré par la douane chinoise.
Bocal

Du tibet j’ai ramené ce récipient, il contenait encore de la cendre donc il a du être utilisé. Avec le bout de bois on tape dessus et on fait tourner le boit tout autour pour garder le plus longtemps possible le bruit provoqué. Nathalie a été si contente de son cadeau qu’elle nous a fait un concert toute la soirée.

Tirelire

La tirelire venant de la frontière Chino-vietnamienne aura été pour la famille Gaullet. Qui a toujours beaucoup de pièces semées partout par leur petit dernier. Il est très attachant (c’est une noix de coco) je regrette de ne pas avoir pris la photo dans de meilleures conditions.

Ce qui est marrant, c’est que j’ai pris cette photo à l’hotel en Chine, et on voit bien les préservatifs mis à disposition juste derrière 🙂 ça explique pourquoi une femme avait frappé à notre porte… ne comprenant pas ce qu’elle voulait on l’avait congédié 🙂

Chine ou la désinformation

Avion

De retour dans l’avion, un journal nous est proposé: Le China Daily.
China DailyChina Daily

Je n’avais jamais encore aussi clairement lu un journal orienté propagande gouvernementale. Notre Sarcozy a l’air fin à coté !

J’y lis l’avis d’Experts du Tibet, qui forcément seraient né au Tibet avant que la chine ne les “libère” et qui constatent indéniablement toutes les améliorations que cette “libération” a apportées. Ces mêmes experts expliquent comme le Dalai Lama est responsable des troubles de ces dernières semaines.

En suite on lit les témoignage des élèves tibétains qui – grâce à la Chine – suivent des études à l’école Tibétaine de Pékin. Ces élèves racontent comme ils ont eu leurs parents au téléphone et qu’ils disaient combien la situation était grave mais qu’ils avaient confiance, que les autorités chinoises allaient tout arranger.

Bien sûr on n’y parle pas des morts tibétains….

Voisin

Heureusement avec mon voisin de vol nous avons vécu suffisamment d’aventures pour nous occuper des heures entières en discution… 10h sont passées sans effort entre Pekin et Paris… mais foutue dernière heure qui est toujours la plus dure 🙂

Chine J+8 Kunming, pretty (wo)man

Routard

Mission : changement de look…. j’en suis au 3e cran de ma ceinture que je ne pouvais même pas fermer au premier cran le mois dernier….

essaiessai

Ca ne se voit pas avec le flash, mais il semble que Calvin Klein ne fasse des tshirt que pour moi 🙂 ils sont coupés pour être juste un peu moulant et Sébastien est resté bouche ouverte de la surprise. Il a essayé du coup à son tour mais ça ne fait pas pareil quand on a pas mes épaules… j’ai pris ce Jeans et aussi un 2e qui était encore mieux, mais j’ai pas osé reprendre une photo car les vendeuses souriaient déjà beaucoup avec la première série (j’ai pris 4 t-shirts différents et 2 Jeans).

Livres

J’en profite pour prendre 3 livres, même s’ils ne sont pas donnés (100 yuans en moyenne) il est assez rare que des livres en anglais me motivent, je n’allais pas passer à coté !

The time traveller’s wife : un homme qui n’arrête de pas de voyager dans le temps malgré lui (un maladie comme une autre 🙂 ) et donc on découvre comment il gère sa vie amoureuse car sa femme elle ne voyage pas.

The final solution: un gamin qui sort des camps de concentration arrive chez un très vieux monsieur, anciennement connu pour ses donts de détective. Ce gamin est prostré dès qu’il perd son meilleur ami. Le vieux monsieur se fait un devoir de les réunir malgré sa santé

Starbook: c’est l’histoire d’un prince et d’une servante dans un monde fantastique, à un certain degrés cela semble juste des aventures, à un autre degrés il est écrit que c’est des remarque philosophiques à prendre en compte dans la vie réelle… à vérifier, j’écris ça de mémoire car il est déjà au fond du sac

Temple

… et oui, on allait pas laisser le dernier jour en Chine se dérouler sans voir un temple. Là encore la place est si agréable que ne nombreuses personnes y trainent et jouent au Jong.

Souvenirs

En faisant mon sac je tente de prendre une photo de tous les souvenirs, mais c’est pas évident. Le carton à droite c’est un jeu d’échec du vietnam. Il manque le pendentif en Jade pour la fille de ma cousine, qui s’appelle Jade, les nombreuses peluches des JO de Pekin et quelques marque-pages, plus certaines choses dont je me souviendrais en tombant dessus à Paris.

Repas

A midi on a mangé Japonais 🙂 Seb n’avait jamais gouter, et à Paris c’est ma nourriture préférée. Les restaurants Chinois de Chine vont vraiment me manquer une fois parti, on peut manger à tous les prix et c’est toujours bon.

Repas

D’ailleurs le soir on tente le plus économique : prendre dans des gargotes sur le trottoir.

Repas

Pour moi ça sera soupe au nouille à grand renfort de mimes à la cuisinière pour qu’elle ne mette rien de trop épicé dedans

Repas

Pour Seb ça sera brochettes en masse. On paira environ 20 yuans pour tout ça, moins de 2 euros pour 2.

Snif, c’est le dernier jour, je rentre pour écrire les billets de ces 2 derniers jours à Kunming et au dodo ! debout 6h pour prendre l’avion qui m’amènera à Paris via Beijing.

Seb m’a offert un superbe petit Panda en peluche !

Chine J+7 Kunming, grande ville moderne

Kunming

Etant arrivés à 6h du matin à Kunming, la guesthouse que nous avons choisi ne peut pas encore nous recevoir. Elle garde nos sacs et nous partons en excursion.

Kunming

Si ce n’était pas écrit en chinois partout nous penserions être dans n’importe quelle ville occidentale, heureusement certains monuments nous rappellent parfois à l’ordre.

kunming

Je trouve que j’ai bien choisi pour passer les 2 dernières journées en toute quiétude. C’est une ville extrêmement dynamique tout en restant agréable.

Kunming
Il y a quand même des détails rappelant que nous n’avons pas la même culture et qu’il faut rester sur ses gardes 🙂 mais après tant de périples cela fait tant de bien. J’ai l’impression d’être en Asie depuis 2 mois tellement nous avons fait de choses, et ça ne fait que 2 semaines.

Gym

Nous nous dirigeons vers un grand parc connu pour être un lieu d’exercices tous les matin.

Gym

En chemin nous constatons que déjà un peu partout dans la ville des personnes pratiquant des exercices de Taishi.

Gym

Mais dans le parc il y a aussi des danseurs avec des éventails.

Gym

et des danseurs tout court 🙂 mais toujours sur des musiques traditionnelles très sympatiques.

Gym

Partout également on trouve des joueurs de badminton. Décidément de jour en jour j’aime toujours plus la Chine.

Masseurs

Pendant notre balade nous tombons par hasard sur les masseurs aveugles qui sont célèbres dans cette ville.

Cathedrale

Une cathédrale – bien moins belle que celle de Dali – nous montre le tord des personnes qui me disaient que les catholiques devaient se cacher en Chine. Beaucoup de gens en sortent, c’est normal on est dimanche. Nous n’avons pas pris de photo à l’intérieur, mais les vitraux sont très beaux, d’un bleu bien agréable avec des croix dessus de couleur marron/rouge.

Animaux

Nous découvrons aussi un marché d’animaux. C’est vraiment très beau, mais je suis très inquiet de voir qu’ils ne vendent que des bébés (ici des bébés lapins, mais on trouve toutes les variétés d’oiseaux semble-t-il, des hamsters, etc). Je me dis qu’ils doivent laisser des naissances nombreuses avoir lieu et doivent forcément se débarrasser des invendus…

Animaux

J’essaie d’oublier cette pensée horrible et là mes yeux se remplissent de toutes les merveilles de la nature.

Cages

Il ne faudrait pas non plus que vous croyez que Kunming est parfaite. Il semble qu’ici les immeubles les moins cher ressemblent énormément à des cages à humain…

A part cela, je commence mes achats de vêtement, car je nage vraimant dans mon jeans qui semble avoir appartenu à casimir tellement il est large, mes tshirts pareil, on dirait que j’ai acheté des sacs et que je les ai percé ! mais comment 10Kg perdus peuvent déjà donner tant d’effet (il m’en reste encore 5 à 10 à perdre) ? c’est la grande joie, je vais dans des magasins discount, puis chez Adidas car mes vêtements de sport me font honte par leur vieillesse. Et là MIRACLE ! j’achète même un tshirt taille S 🙂 j’ai pas pris de photo avec ces vêtements. Mais j’en ai pris pour les vêtements que j’achèterai le jour suivant.

Mac Do

Aller juste pour être sur on va voir chez Mac Do si là non plus y’a pas de sous-titre… Y’en a pas mais en nous voyant arriver, ils nous donnent une carte en anglais… ça fait bizarre d’avoir un menu chez Mac Do. Voila, tout ça pour commander un coca cola pour Seb… on y serait arriver sans le menu 🙂

Après ça j’ai passé l’après midi à rédiger les 5 premiers jours en Chine, car avec toutes nos activités en pleine nature, internet était resté loin.