Category Archives: vietnam

Vietnam J + 0

metro

Me voila enfin en route pour le Vietnam, quel plaisir de dire aurevoir à ce métro parisien ! (bon ok je suis bien content qu’il m’amène à l’aeroport…).

Voisins

Pendant les 11h de vol à coté d’un charmant couple franco-vietnamien, j’apprend qu’il existe une agence de voyage qui permet de faire le tour du Vietnam en logeant à chaque fois chez l’habitant. C’est un concepte intéressant. Donc après 11h, me voilà à l’aéroport de Ho Chi Minh Ville, plus connu sour le nom de Saigon.

Seb a tenu parole, il m’a attendu à l’aéroport, mais croyez le ou non, il nous a fallu 30min au moins pour nous trouver alors que nous étions presque les seuls européens dans la foule.

motos

Saigon me fait l’effet d’une soeur jumelle de Bangkok, même polution même quantité incroyable de moto, mais tout de même certains quartiers sont verdoyants vers le centre.

mairie

Pour votre culture, voici devant la mairie la statue de Ho Chi Minh (sous l’un de ses très nombreux surnoms). On donna officiellement son nom à la ville de Saigon le jour de l’indépendance. Mais tout le monde continu à l’appeler Saigon.

contraires

Voici en photo l’illustration des nombreux contrastes de la ville, parfois on y trouve des batiments modernes, parfois coloniaux et parfois des habitations en ruine 🙂

poste 1 poste 2

La poste qui date de l’époque coloniales française (1886-1891)

Seb photo

Seb est en train de prendre une photo du temple de l’empereur de Jade, très atypique. J’en profite pour faire un gros bisous à ma petite cousine Jade…

seb dodo

Et comme apparement je suis trop lent à écrire ces lignes pour vous, Seb s’en est allé dans le pays des songes… dur dur de le reveiller pour ne pas rater notre train de 19h. Nous allons à Hoi An, haut lieu historique du centre du vietnam… ok cela représente tout de même 18h de train.

Vietnam J+1 Rencontre avec Dieu à Hoi An

train2

Et voila, après 15h en position couchée dans notre train couchette nous arrivons dans une ville vraiment surprenante.

Far West

Hoi An ayant été épargnée par les Américains on y trouve quantité d’anciennes demeures de riches chinois et parfois Japonais. Même si j’avoue que ces anciennes demeures me rappellent plutôt celles du Farwest américain 🙂

Dieu
Parmis les visites d’anciennes maisons, j’ai pu visiter celle de Dieu, et il parle français. Oui, vous avez bien lu, j’ai rencontré Dieu. Je vous présnte M. Dieu qui m’a conseillé un livre écrit par un astro physicien dont la spécialité lui a inspiré de nombreuses questions philosophiques.

Livre

Gallerie 1Gallerie 2

Autre point surprenant à Hoi An, c’est le nombre de magasin et de galleries dédiées à l’Art. Cela fait plaisir de constater que les Vietnamiens se sentent suffisement bien pour y consacrer du temps.

TempleTemple 2

Les temples sont vraiment très colorés, très travaillés (comme de superbes murs sulpté en bois) et très agréables à visiter. Ils semblent être de vrais lieux de vies où l’on voit entre autre des enfants s’amuser.

Marche
J’ai acheté des fruits au marché, je ne comettrai plus jamais cette erreur : à part les bananes, tout était inmangeable.

Repas
Je me suis donc dirigé dans un bouiboui local pour manger, j’espère qu’un nutritionniste lira ce blog pour me prévenir si ce régime allimentaire déservira mon objectif de perdre du poids… Soupe de nouilles aux poulets, c’est bon docteur ?

Hoi An
Nous resterons dans cette guesthouse une nuit de plus car demain nous allons visiter une ile classée réserve naturelle, celà nous prendra la journée.

Vietnam J+2 Une plage rien qu'à nous sur une île réserve naturelle.

Guide

Nous voilà en route pour l’île de Cham, comme il faut bien occuper les 2h de bateau nous avons beaucoup parlé avec notre Jeune Guide dont le nom ressemble à Yann.
Il a 25 ans, est marié depuis 1 an et sera papa dans 2 mois. Il vit dans la famille de sa femme et espère un jour avoir sa propre maison, mais ne pense pas cela possible avant 10 ans. Il m’a confirmé (car forcément j’ai déjà beaucoup discuté avec des Vietnamien(e)s) qu’ils travaillaient 7 jours par semaine et n’avaient droit à des congès que pour des événements vraiment exceptionnels, comme un mariage. Il m’informe subtilement que le prix qu’on a payé pour cette journée est supérieur à un mois de son salaire (environ 1.000.000VNH, soit moins de 45 euros). Il a eu son permis moto en 3 mois (ici la moto est le véhicule courant, même si cela ressemble à nos scooters à la différence pres qu’il y a 3 vitesses). Mais il ne pourra pas se payer de moto avant quelques temps. Quand je lui décrit le fonctionnement des crédits bancaires, il ne semble pas comprendre et me réponds qu’il faut qu’il ait rassemblé l’argent avant d’acheter.

Bouddha
Bouddha
Bouddha

forcément nous commençons la visite de l’île par un temple. Après avoir bu le thé avec le gardien, il part continuer à s’occuper des feuilles qu’il fait sécher pour faire ce même thé. Je dois avouer qu’il était délicieux. Ainsi nous pouvons enfin entrer et découvrir quelques bouddhas que je ne connaissais pas encore. BABY BOUDDHA ! CHINESE BOUDDHA ! et une femme qui d’après notre guide est un bouddha homme qui aurait juste des vêtements féminins. Là nous commençons à douter de notre guide….

Marche

Nous arrivons dans un village, les gens ont l’air très actifs et heureux et surtout les rues sont remplies d’enfants. Pour une île ils ont eu la bonne idée de construire un collège / lycée. D’ailleurs les enfants ne tardent pas à sortir de l’école et accueillent nos appareils photos à grands éclats de rire et de grimaces afin d’en admirer le résultat sur l’écran LCD.

Enfants

J’en ai une belle collection si vous en voulez plus 🙂 Yann je te concurence !

Maison

tout le monde semble avoir envie de parler, après quelques dialogues j’arrive à nous faire entrer dans une de leur maison afin de voir de l’intérieur ce qui a l’air si confortable de l’extérieur. En effet depuis mon arrivé j’admire la grande majorité de leur maison, qui sont à la fois belles et toujours ouvertes.

Coraux

nous reprenons le bateau pour mettre le cap sur une plage et en route nous en profitons pour patoger un peu dans les coraux. Le guide a oublié de nous dire qu’il devait y avoir quelques méduses au milieu car nous resortons avec quelques brulures, mais c’était si amusant de voir Sébastien nager comme un dauphin… un dauphin en pierre avec un gilet de sauvetage pour le garder à la surface 🙂 son blog est par la : Seb Around the World

Plage

nous voilà sur une immence plage de sable blanc rien que pour nous, en effet, la veille le temps n’était pas rassurant alors tous les touristes ont vu leur tours annulés… sauf les 2 tétus que nous sommes qui ont préféré payer double mais y aller quand même 🙂 résultat, le soleil est revenu et nous avons eu l’ile rien qu’à nous.

Repas
Repas

entre 2 moments de pure farniente, on nous oblige à nous assoire à une table pour manger… et nos bouraux, toujours avec le sourire, nous servent des plats typiques avec en plus des spagettis à la sauce tomate et des chips au cas où nous n’aimerions pas leurs plats. C’est Julien qui aurait apprécié l’attention…
Patrick, cette fois tu valide le plat ? j’ai cru comprendre que celui d’hier n’arrivait pas à la cheville des Kebabs que tu affectionnes tant.

à 15h nous quittons ce lieu paradisaque, qui est clairement bien épargné par le tourisme tellement les papillons et les crabes sont visibles partout. Il parrait que selon les saisons, les singes aussi viennent sur la plage.

Puisque qu’il reste un peu de temps avant que tout ne ferme (17h30 sonne la fin de toutes les visites possibles).nous allons voir la vieille maison qui a donné le plus de plaisir à nos rencontres,

Maison
Maison

C’est la maison Tan Ky que nous visitons alors, elle est vraiment impressionnantes, tout en bois et inspirée à la fois des Japonais, Chinois et Vietnamien. C’est un plaisir d’y boire de thé avec un très vieux guide Vietnamien qui parle un français impécable mais doit être sourd car il ne comprend aucune question…

Sur la colonne où les signes chinoix sont le plus visible, chaque signe est en réalité composé de dessin d’oiseaux.

Maison
aller vah ! il reste 10 min avant la fermeture générale, alors nous fonçons dans le temple préféré de nos rencontres de passage, et il s’avère qu’ils avaient raison, ce temple est éblouissant

Bizarre… à 19h je m’écoule de sommeil et ne me réveillerai que le lendemain… cela faisait un mois que j’attendais un tel plaisir…

Vietnam J+3 Fausse réputation des asiatiques

Ruines

La journée aurait pu être celle d’un touriste standard, nous commençions par la visite des temples Cham de My Son. Sur ce site toutes les habitations étaient en bois, les pierres étant réservées aux temples, ce qui fait que de nos jours on ne peut y voir que des temples… ou presque :

Papillon

Le site étant très agréablement situé cela ressemble plus à une promenade qu’à une découverte culturelle.

Ruines Chemin

quand au détour de l’un des superbes chemins je découvre…

Ruines

…. qu’au moins à l’époque les asiatiques ne devaient pas avoir la même réputation qu’actuellement… je ne lis pas le vietnamien, mais je suppose que la plaque à coté explique qu’un empeureur vietnamien a été enterré ici mais que cette petite partie de son anatomie ne rentrait pas, alors ils l’ont laissé dépasser. Ce qui explique que certains avait une centaine de femmes.

Canada

Forcément pendant la visite on sympatise avec des francophones Québecquois, M. et Mme Lebel. Lui est artiste spécialiste dans les arts visuels (peinture, sculpture…), elle spécialiste dans l’enseignement à distance. En réalité ils sont à la retraite, mais pour eux ce mot semble plutôt signifier qu’ils peuvent continuer leur activité à leur façon.

Ils ont ainsi rejoint une association pour aider les populations d’Afrique, leur dernier projet consistant à conseiller une région reculée qui souhaite s’ouvrir au tourisme sans faire n’importe quoi.

Je suis bien curieux de voir les créations de notre nouvel ami artiste et surtout de mieux comprendre ce que leur association fait en afrique. J’obtiens leur carte de visite, nous en discuterons par email à leur retour début avril.

Repas

Viens le moment préféré de mon rapport quotidien, le déjeuner ! ayant un bus à prendre à 14h nous décidons de manger rapidement dans le restaurant le plus proche. C’est un restaurant végétation qui l’emporte donc dans une rue reculée qui ne doit jamais voir de touriste car le dialogue a été impossible. On nous a donc servi le repas unique de la journée : beaucoup beaucoup de riz, avec beaucoup beaucoup de légumes (pas toujours identifiables). Sébastien a eu le malheurs de demander un coca, il n’en a pas fallu plus pour que la serveuse enfourche son vélo pour aller l’acheter.

HueHue

Après 3h de bus nous voilé à Hué, ancienne ville impérialle, mais surtout seule ville impérialle où l’on trouve encore des vestiges après le massacre culturel des américain. En effet cette ville semble être très prometeuse ! nous verrons si cela se confirme au matin.

Poulets

Ah oui j’oubliais pour l’intérêt culinaire de vous montrer ce qu’on trouve dans les rues de Hué…. apétissant ?

Vietnam J+4 StarWars 0 – 1 Vietnam

Il faut que je vous prévienne : cette 5e journée a été vraiment très remplie, et pour une fois j’ai oublié de prendre la photo du repas parce que le serveur ne cachait pas du tout ses regards plus qu’allumeur… résultat j’ai pensé à prendre une photo de lui, mais pas du repas… mince… c’est Patrick qui va être déçu. En même temps, le serveur et moi étions tellement troublés que nous nous sommes complètement plantés sur la commande et je n’ai eu que de la salade avec 3 ou 4 crevettes :

Repas

Dommage, il parlait anglais comme une vache espagnol… donc il avait beau s’assoir avec nous à table impossible de discuter 🙂

Bon ! reprenons les choses presque sérieuses :

Pagode

Vu qu’ici tout ferme à 22h, nous nous sommes enfin décidés à nous lever à 7h du matin. Donc nous commençons (encore) par une visite de pagode (temple). Nous n’en visitons jamais plus d’une par jour et nous choisissons la plus recommandée, nous ne nous sommes pas trompés c’est très beau et très agréable comme lieu, surtout avec la très belle vue sur le fleuve et la forêt.

Pagode Enfants

J’ai cru comprendre qu’il y avait 3 zones, pour le passé, le présent et le futur. Les enfants représentant le futur sont partout dans le temple… Ok je vous lache avec les temples 🙂 mais ce n’est que partie remise…

Moto

Cette pagode était assez loin, donc je me suis dit que louer une moto serait une expérience plus qu’obligatoire dans ce pays où la moto est le véhicule de base. Je n’ai pas pu prendre de photo en ville forcément, mais il faut s’imaginer des motos partout avec un sens du code de la route très adaptatif… je pense que le film star wars n’a pas du les impressionner le moins du monde ! ils font ça tous les jours ! les motos, les passants, les vélos, les porteurs de denrées… ça va dans tous les sens ! Heureusement que mes passages en moto à la Place de l’étoile à Paris m’avaient préparé à tout.

stop !

Donc très fiers de notre réussite, nous nous lançons en moto en direction de tombeaux beaucoup plus loin… après 1h de déambulations nous arrivons au bout d’une grande double voie… la double voie devient un petit chemin… là nous comprenons que nous sommes perdus 🙂 Sébastien tenait la carte, mais il a des circonstances attenuantes : les cartes du guide du routard ne sont vraiment pas fiables ni précises.

Je prend les choses en main, et ça a l’air si cahotique que lorsqu’on est sur la bonne route, seb dit “finalement le hazar fait bien les choses”. Depuis quand mon surnom est Hazar ? non mais !

Bon ok, on a beau être sur la bonne route, ce n’est pas suffisant, il n’y a jamais aucun panneau indicateur et nous finissons par confier notre destin à un groupe de vietnamien ne parlant pas anglais, et là notre M. Dieu d’il y a 2 jours a du nous envoyer un ange :

Roi

Je vous présente Roi, fermière de son métier, qui se propose avec un joli anglais de nous accompagner. Génés mais n’ayant pas le choix, nous acceptons avec moulte remerciements.

Roi

En effet il était impossible de trouver le chemin tout seul, les tombeaux ne sont forcément pas sur de grands axes… how stupid I was ! Donc c’est à 10km/h pour pouvoir discuter cote à cote que nous “chevauchons” jusqu’au premier temple. Elle nous attend dehors en disant qu’elle peut le visiter gratuitement une fois par an lors des fêtes.

Khai Dinh

Voici donc le tombeau de l’empereur Khai Dinh, je suis fortement impressionné par la beauté du batiment jusqu’à ce que le guide du routard nous informe que cet empereur était mégalo et avait augmenté de 30% les impots pour construire cette endroit. Il n’empêche, les photos de lui en costume et les batiments sont superbes, et les décorations sur les murs et les plafonds tout autant.

idiot

Vous avez de la chance, j’avais oublié mon chapeau conique… moi j’en avais moins parce que j’ai eu le visage grillé par le soleil…

Minh Mang

Le 2e tombeau, celui de Minh Mang, est encore plus loin, mais grace à notre gentille Roi nous y arrivons très vite (après un peu de tout terrain dans les chemins de terre). Alors là, nous restons vraiment surpris par le cadre paradisiaque. Le tombeau et sur une presque ile au milieu d’une grande étendue d’eau naturelle.

Minh Mang

Un tombeau étant un accès fermé, j’en viens à me demander lequel des 2 empereurs était vraiment le plus mégalo. Celui-ci n’a pas hésité à se réserver l’un des plus beau cadre imaginable et donc à en priver son peuble pour des siècles.

Roi

Roi NGuyen nous propose de boire le thé chez elle avant de la quitter. Je pensais avoir visité les maisons Viet, mais je découvre alors une maison qui n’a rien à voir.

Sa maison est faite de planche de bois à peine assemblées avec des espaces entre chaque planche. Elle nous explique qu’elle a perdu son père et donc c’est elle maintenant qui possède de champs. Son mari l’a quitté et elle reste avec 2 enfants : Bi le fils de 15 ans et Ni la fille de 13 ans.

Sa pièce principale possède juste un grand lit, une table et des chaises. Tous les 3 dorment dans le même lit. Après un rideau cache leur vêtement, et une annexe sert à faire la cuisine… elle cuisine avec un feu directement au sol… je ne vois ni toilettes, ni salle de bain, ni eau courante… elle m’explique que les toilettes sont communes à tous les voisins et qu’ils se lavent en nageant dans le fleuve juste à 100m. J’en conclu que mon thé était fait avec de l’eau du fleuve, et je me rassure en me disant qu’il a été longtemps bouillit vu qu’il était chaud à notre arrivé.

Je l’interroge sur le système éducatif, j’apprend alors qu’il est très semblable au notre, sauf qu’il faut tout payer. Elle parle l’anglais mieux que les guides grace à un petit boulot d’adolescente mais ses enfants ne le parlent pas du tout. Son fils ayant demandé un dictionnaire d’anglais, elle est malheureuse de voir le prix des livres. Etant donné que c’est moi qui ai amené le sujet, je ne pense pas du tout qu’elle ai voulu m’amadouer, je décide de lui offrir le dictionnaire anglais-vietnamient (300.000 VNH, soit 13 Euros). Sébastien lui donne un peu d’argent pour tout le temps qu’elle a passé avec nous, elle dit qu’elle achetera des cahiers à ses enfants avec, moi je pense aussi qu’elle achetera des stylos vu la difficulté qu’on a eu à écrire avec les siens (plus d’encre).

J’ai noté son adresse au cas où, elle m’informe qu’il ne faudra jamais rien lui envoyer d’autre que des cartes postales car sinon cela sera “perdu”…

Palais Royal

Hey oh ! j’avais prévenu que la journée avait été bien remplie, c’est pas fini… Donc retour à la ville fortifiée, nous passons par la porte du Midi pour visiter le Palais du trone. Les photos y sont interdites, mais c’était vraiment impressionnant, c’est finalement la seule salle du trone du Vietnam que les Américains ont épargné. Le rouge du boudhisme et le jaune de l’empereur sont partout ! je me croirais presque à Perpignan avec le drapeau catalan Sang et Or 🙂 Tout est rouge, et des dessins couleur or recouvrent la quasi totalité des lieux.

La photo ci dessus, c’est le théatre royale que nous avons visité juste après. Vous pouvez voir l’ambiance colorée regnant partout dans les batiments de l’empereur.

Americain

Là se dressait une cité interdite, nommée la Cité Pourpre. Les américains n’ont pas épargné les lieux. Il semble que les vietnamien soient en train de construire dessus, peut être reconstituent-ils la cité pourpre.

Français

Etant donné que cela fait 3 fois que nous croisons les mêmes français dans 3 villes différentes, et qu’à chaque fois nous nous échangeons de nombreux conseils sur les plus beaux sites… il fallait bien que je vous les présentes 🙂

Bus

Et voila, nous découvrons que nous avons raté le dernier train car le guide du routard donnait de mauvaises informations. Mais notre guesthouse nous arrange tout pour qu’on prenne un bus dans les 20min. Les routes sont bouchées car un pont a été fermé pour travaux ce matin, je ramene avec difficulté la moto chez le loueur et retrouve Seb au bus rose qui nous attend avec impatience vu notre retard…

Bus

Saviez vous que cela existant un bus couchette ? bien voila, maintenant vous le savez… De ma place je vois la route, et j’aurais du choisir une autre place…. je vois un camion doubler en face de nous dans l’autre sens, et notre bus (qui double aussi) klaxon pour voir s’il sera plus impressionnant que les appels de phares du camion… Etant les derniers nous avons droit aux places du fond, donc 5 lits cote à cote dont la largeur de prend pas en compte les épaules d’un européen… je dois donc me résigner à ce que les 2 jeunes hommes à coté de moi soient obligés de me coller toute la nuit… finalement je vais peut être le trouver le sommeil 🙂

Vous ai-je déjà dit que le klaxon fait parti intégrante de la vie d’un conducteur Vietnamien ?? A TOUTE HEURE !!! un vietnamien ne conçoit pas de conduire sans klaxonner en permanence. Juste pour dire qu’il arrive à un croisement, juste pour prévenir qu’il double, juste pour rien parce qu’il est seul au milieu de rien…. c’est PER MA NENT ! maintenant imaginez votre bus couchette qui klaxonne toutes les 10 secondes….

Voila, le départ était à 19h, nous sommes arrivés à 8h à Hanoï, capital du vietnam (même si Saïgon est parait-il plus grande). Nous prévoyons de visiter un peu la ville aujourd’hui (j + 5 donc) puis demain en route pour la Baie d’Ha Long. Nous devrions en prendre plein les yeux !

Vietnam J+5 Hanoi, ville du Klaxon

Pont

Nous voila arrive a Hanoi, capital du vietnam. Nous avons decide de flaner un peu. Detrompez vous, ce pont en plein centre n’est pas du tout representatif de l’ambiance ici.

HanoiChris a hanoi

Apres n’avoir quasiment pas dormi dans ce foutu bus couchette, me voila de retour dans une grande ville, les coups de klaxon ininterrompus et les vendeur et mendiants beaucoup trop insistant (sur la photo une femme m’a mis ses fruits et son chapeau de force pour que je prenne une photo… on imagine bien qu’apres elle a tendu la main, j’ai achete des bananes au prix normal au lieu du prix triple qu’elle demandait a cause de la photo).

Dejeuner

L’incontournable repas de midi… ok la j’avous c’etait pas terrible…

Temple

Malgre la nuit horrible, mes pieds me portent jusqu’au temple de la litterature. C’etait un lieu d’enseignement base sur la doctrine confucienne. Quel lieu agreable d’etude ! decidement Sebastien etudie tres bien le guide du routard, il nous trouve toujours les meilleurs endroit a visiter.

J’y trouve des marques pages avec des signes chinois souhaitant tout plein de bonnes choses, je decide que cela fera un tres bon souvenir pour ma mere et moi meme (bon ok j’suis con j’en ai aussi pris un pour Julien…) ce que je me suis souhaite a moi meme c’est le Bonheur…

bricorama

Au detour d’une rue nous trouvons le Bricorama version Vietnamienne. Ici toutes les boutiques (meme les banques) sont etroites. Il est fou de voir un soudeur ou un taulier travailler par terre avec 2 metres de large pour travailler…

soudeur

Quand ils manquent de place, ils s’installent sur les trotoires…

Taulier

Bon je vous epargne tous les metiers que j’ai photographie dans leur boutique de 2m de large…

Tissus

Des magasins qui ne vendent que du tissus (ok on a pareil en france)

fil

Mais des magasins qui ne vendent que du fil a coudre, ou que des boutons (si si ! des etageres entieres de boutons !) ca on a pas en france…

Diner

Pour une fois je m’installe bien avec Seb pour le diner car mes jambes saisissent la moindre excuse pour s’assoir… foutu bus couchette !

Il me tarde d’etre demain, car nous allons a la baie d’Ha Long… site classe patrimoine de l’humanite, dans la categorie “Beaute natuelle”.

Paf je m’endors en un temps record…

Vietnam J+6 Baie d'Ha Long

Baie

Et voila enfin la baie d’Ha Long ! il est tres plaisant de passer l’apres midi sur un bateau… oui l’apres midi parce que nous n’avions pas prevu que le trajet en bus soit de 3h 🙂 donc aucun livre pour passer le temps… que des paysages remplis de rizieres.

Repas

Nous etions tellement affames que je n’ai pris la photo qu’apres 2 minutes ou tout le monde s’est jete sur les plats communs (a rapatrier dans notre bol).

grottes

Il y a de magnifiques grottes, qui l’aurait devine ? Mais notre nouvel ami Malaisien nous affirme en avoir vu de bien plus belles en Chine, au Yunnan, justement c’est la ou nous allons, et il nous raconte du coup plusieurs choses interessantes qu’il y a vu.

Je suis desole je le fais court sur ce patrimoine de l’humanite car la bas j’ai surtout pris un plaisir humain a parler avec un anglais 1h puis un Malaisien (le pauvre on compte pas les heures vu que ca a continue dans le bus)

Jerome

Donc voici Jerome, du nord du Royaume-Uni, il avait un boulot de consultant tres bien paye mais bossait trop et partout dans le monde… il a demissionne pour s’accorder 6 mois de voyages et promet de ne plus jamais faire le meme metier…

Lau

Et voici Lau, Malaisien de 26 ans, Trader (pour faire baver Jerome, mon pote du 91), envoye a Hanoi par son boulot pour 1 semaine. On discute des heures de tous les pays du monde et il fini par avouer qu’il est un fan inconditionnel d’une equipe italienne de football… comme je prevois d’aller en Thailande cet ete pour voir ma copine Thailandaise malade, j’en profiterai surement pour passer en Malaisie, de meme je l’invite a Paris d’ou nous pourrions partir pour l’Italie. Apres tout, mes premiers voyages n’ont pu avoir lieu que grace a des invitations… je dois faire suivre ce magnifique cadeau.

Voila qui signe la fin de mon voyage Vietnamien. Une balade tranquille a Hanoi me permet de trouver un joli jeu d’echec transportable. Je me l’achete en souvenir, je l’offrirais peut etre a quelqu’un de proche afin de ne pas le perdre de vu… (Patrick tu joues aux echecs ?). Je constate que les cartes postales que j’ai achetees ne sont pas des cartes postales mais des photos… mince pas de carte postales du vietnam pour la collection de ma grand mere 🙁

Le guide du routard nous indique qu’en prenant le train de 6h10 demain nous serons en Chine a Kumning 24h plus tard… il est trop tard pour reserver, on nous indique qu’il faut revenir a 5h, une heure avant le depart. Chic j’imagine que nous serons suffisemment epuises pour dormir dans le train (mouais, on verra demain que la realite a ete toute autre).

Chine J+0 TPV (train a petite vitesse)

Faites moi penser a envoyer une lettre au guide du routard… 10h de train ! s’arretant a toutes les petites gares. Nous sommes les seuls occidentaux du train et nous voyons passer de nombreuses personnes dont la tenu indique clairement qu’ils appartiennent a une des nombreuses minorites ethnique du nord Vietnam.

choc culture

il faut avouer qu’entre mon livre de Sciences Fictions et mon iPod je fais vraiment anachronique.

Voisins

Heureusement nous avons des voisins tres sympathiques. Je pense avoir enfin egale ma mere dans l’art de pouvoir discuter avec tout le monde… c’est ma premiere discution avec des personnes ne comprennant aucun mot des langues que je connais. Et pourtant on a parle de tonnes de choses !

Truc 1

Malheureusement pour mon regime, la femme est tres gourmande et prend tout ce qui est grignotable, et son mari nous propose de gouter a tout. La je crois que c’etait une canne a sucre, a verifier 🙂

truc2

La j’en ai pas la moindre idee mais il insiste sur le fait qu’il faut nettoyer ce fruit sur son pantalon avant de le manger… je pris tres fort de ne pas avoir mal au ventre dans un train aussi vetuste !

 repas

Il va meme jusqu’a m’acheter un dejeuner sans me prevenir… gentils decidement ces voisins (et mince j’ai ete reperer les toilettes, faut vraiment pas que je tombe malade dans ce train !!!)

Seb fume

Tant qu’on y est… pourquoi se limiter a la nouriture ? il nous fait gouter autre chose… enfin moi je n’y touche pas, et surtout pas apres avoir vu les yeux de seb sortir de leurs orbites…

Voisin 2

C’est la que ma chance tourne… un mec qui croit parler anglais me choisi comme victime… bizarrement il prend toutes mes affaires pour les regarder comme si nous etions amis d’enfance, allume mon appareil photo pour toutes les regarder et le pire que tout ne me laisse pas 1cm de libre sur la banquette… j’ai beau me contortionner il arrive toujours a me coller, je mets mon ipod a fond dans les oreilles pour qu’il arrete de croire parler anglais, il me le prend pour ecouter ce que j’aime et sort son lecteur mp3 pour me le faire ecouter de force… le calvaire sans fin !!! encore 6 ou 7h a cote de cette furie…

Une fois que nous quittons le train il m’informe qu’il est celibataire, mais il n’a pas compris que tout mes efforts de ces dernieres heures n’etaient que pour rester loin de lui ??? horreur je m’entend l’informer que je prefere les femmes !!! je ne me souviens pas avoir une seule fois cache mon homosexualite, mais je ferais n’importe quoi pour arreter ce calvaire…

Frontiere

Apres 30 petites minutes de marche a chasser (gentillement puis en m’enervant) les nombreux “taxis” voulant a tout prix nous amener ailleurs, nous passons la frontiere.

Jeu Chine 

5h de retard sur les indications du guide du routard, nous avons rate toutes correspondances par train ou bus. Nous nous decouvrons dans une ville ou tout est ecrit en chinois et ou pas une seule personne ne parle l’anglais… Nous commencons a regretter les facilites des pays touristiques car nous ne parvenons meme pas a obtenir la monnaie locale ou une information sur les bus. Finalement nous trouvons un hotel et a grand renfort de geste nous parvenons a obtenir l’aide de l’employe qui nous amene a un distributeur de billets bien cache. Tout compte fait, ils sont sympas ces chinois.

Une heure a errer dans les rues me font enormement apprecier cette ville. Je sens que je vais adorer la Chine. Les commerces sont tres interessants et ouverts tard, les gens nous traitent comme n’importe qui au lieu de voir de riches touristes, plus de solicitations, plus de marchandage… Deja 2 ou 3 chinois ont rigole de blagues qu’on faisait entre Seb et moi sans imaginer que quelqu’un faisait attention.

Enfin, une ombre au tableau, on entend sans cesse les chinois se racler bruyament la gorge pour mieux cracher.

Aller demain journee entiere de bus pour aller a Kumning puis Dali… chic chic chic dire qu’on aurait fait ca de nuit si le guide du routard etait un peu moins approximatif… c’est toujours mieux que le Lonely Planet qu’on m’a confisque a la doane chinoise parce que la carte de chine n’etait pas correcte (Taiwan etait indique comme non chinoise)… ils ne fouillent les sacs qu’a la recherche de ce livre…

Souvenirs

La première vague de distribution de souvenirs…

Petite boite

Une boite pour notre stagiaire devenu grand (CDI et tout !), Arnaud. Je ne sais pas trop ce que c’est, mais quand la vendeuse de Dali tentait de m’expliquer ce que c’était je n’ai rien compris. Elle montrait les yeux. Je ne pense pas qu’une boite en bois soit pour des lentilles de contact.

Echiquier

Et le fameux échiquier que j’ai surtout pris parce que j’avais envie de l’avoir ^_^ c’est mon chef, le bourreau Patrick qui en hérite, non sans se foutre de la gueule de l’emballage éventré par la douane chinoise.
Bocal

Du tibet j’ai ramené ce récipient, il contenait encore de la cendre donc il a du être utilisé. Avec le bout de bois on tape dessus et on fait tourner le boit tout autour pour garder le plus longtemps possible le bruit provoqué. Nathalie a été si contente de son cadeau qu’elle nous a fait un concert toute la soirée.

Tirelire

La tirelire venant de la frontière Chino-vietnamienne aura été pour la famille Gaullet. Qui a toujours beaucoup de pièces semées partout par leur petit dernier. Il est très attachant (c’est une noix de coco) je regrette de ne pas avoir pris la photo dans de meilleures conditions.

Ce qui est marrant, c’est que j’ai pris cette photo à l’hotel en Chine, et on voit bien les préservatifs mis à disposition juste derrière 🙂 ça explique pourquoi une femme avait frappé à notre porte… ne comprenant pas ce qu’elle voulait on l’avait congédié 🙂

SNCF trop chère ?

Alors que j’ai toujours perçu le train comme un moyen de transport économique, les tarifs hallucinants de la SNCF ont fait place au doute… le train français serait-il un train de luxe ??

Comparons la position assise

cimg6480.jpg

Ah oui, ce que j’avais mal au dos à être assis là dessus !!
TGV

Et dire que nous on râle quand un mec téléphone tellement ils nous empêche de dormir… au vietnam, en 15h de train je n’ai pas pu dormir tellement c’était inconfortable… 5h de TGV pour Paris-Perpignan c’est court pour vouloir tant que ça avoir le calme. Vive l’idée de idTGV avec leurs ambiances où l’on peu choisir entre calme ( iDzen, bas des voitures), ambiance (iDzap, haut des voitures) et surtout voiture bar avec sa musique.

En parlant de voiture bar, comparons la collation :

wagon resto

en Europe dans un idTGV on se croit dans un bar avec musique… sauf qu’il y a beaucoup d’ordinateurs portables quand-même.

cimg6461.jpg

En Asie on ne bouge pas de son siège (mince !!!! ça aurait été un plaisir pourtant). La grande classe, c’est les vendeurs qui viennent à vous.

cimg6467.jpg

Encore faut-il que le voisin soit pas trop envahissant car on partage une petite tablette.

Attente TGV Resto

En France c’est bon ce qu’il y a à manger… du coup on fait la queue plus d’une heure les grands jours de dépars pour arriver et découvrir qu’il n’y a plus rien à manger à part des snikers…

cimg6479.jpg

Comme personne ne parle anglais dans les trains vietnamiens, là par contre le soucis c’est qu’on est pas sûr de ce qu’on mange….

En conclusion 150 euros minimum pour un Paris-Grenoble-Paris ou 200euros dans le meilleurs des cas pour un Paris-Perpignan-Paris c’est vraiment du luxe…. mais merde c’est pas le luxe que je cherche !!! c’est me déplacer.